Gouvernance et travaux

Gouvernance et travaux

Depuis l'assemblée générale extraordinaire de décembre 2014 dont les résultats ont été validés en avril 2015, MBIM est désormais composée de collèges. Des commissions transversales permettent de faire le lien entre les différents membres et leur coeur de métier.

Les plateformes membres de MBIM se sont donc prononcées en faveur de la création de plusieurs collèges d'acteurs. Ainsi les décisions prises en assemblée générale le seront selon les règles du scrutin proportionnel et la proposition a été adoptée de pondérer les voix de chacun des collèges comme suit:
- collège "plateformes bio locales": 50 %
- collège "distributeurs": 20 %
- collège "réseaux d'accompagnement": 20 %
- collège "partenaires techniques": 10%

Un programme d'actions renforcé
Le dernier séminaire a permis de faire apparaître 3 axes d'intervention principaux pour MBIM -outre la coordination de la vie associative- qui seront pris en charge et pilotés par des commissions spécifiques réunissant plusieurs types d'acteurs selon leur expertise et domaine de compétences :
- une commission Sociale et Solidaire, qui pilotera le projet de professionnalisation du réseau, l'harmonisation sociale, les formations pour les producteurs-administrateurs et les salariés des plateformes, des audits sur les besoins en ressources humaines;
- une commission Développement qui sera chargée de piloter les questions relatives aux outils informatiques, à la stratégie commerciale, à la négociation avec des acteurs nationaux, à la diversification des débouchés et à la modélisation économique des plateformes; cette commission sera en outre chargée de mettre en œuvre des moyens pour vérifier les impacts concrets que peuvent avoir les formations, les audits et les démarches d'accompagnement sur le quotidien des structures;
- une commission Communication en charge des questions relatives aux évènements et salons, à la production de documents et d'outils de communication; à la sensibilisation des plateformes encore non-adhérentes et à expliquer, développer, construire la démarche collective de MBIM avec les adhérents et les partenaires.

Une plus grande implication des producteurs bio
Force vive et socle du réseau MBIM il paraissait important de faire en sorte que les producteurs soient plus largement impliqués et reconnus, à la fois dans la vie et la gestion des plateformes, que dans les prises de décisions au sein de MBIM.
La FNAB, déjà présente à la fois dans un des collèges et au bureau de MBIM, est là pour porter la parole du réseau des producteurs bio. Présence nécessaire, mais néanmoins insuffisante pour représenter les producteurs ayant des fonctions d'administration sur les plateformes.
Ainsi la répartition des collèges et les règles de vote font en amont apparaître la place prépondérante des plateformes bio locales dans MBIM, leur rôle spécifique, le particularisme de leur métier; à la fois outil de distribution et également outil de structuration des filières, acteurs de développement des territoires. Les producteurs conservent donc une prééminence dans les décisions prises.

MBIM est composé d'un bureau, pour 2015:
- présidente, Véronique Ducombs, pour Resto Bio Midi Pyrénées;
- trésorière, Sabine Pépin, pour Inter Bio Normandie Services;
- secrétaire, Ignace Guéguen pour Norabio;
- secrétaire adjointe: Cécile Leroy pour Manger Bio Champagne Ardenne

Le Conseil d'Administration composé des membres de MBIM se réunit périodiquement pour faire le point sur l'avancée des travaux:
- une Assemblée Générale au printemps;
- un Conseil d'Administration à mi-parcours (juillet).